Devenir infirmier de bloc opératoire diplômé d’État

L’IBODE organise, réalise des soins et des activités en lien avec le geste opératoire, en pré, per et post interventionnel auprès des personnes bénéficiant d’interventions chirurgicales, endoscopiques et autres actes techniques invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique.
Il met en œuvre des mesures d’hygiène et de sécurité en tenant compte des risques inhérents à la nature des interventions et à la spécificité des patients, au travail en zone protégée et à l’utilisation de dispositifs médicaux spécifiques.

L’IBODE assure les rôles de circulant, instrumentiste, et aide-opératoire. Pour ce rôle d’aide opératoire, il réalise  les actes et activités relevant de sa compétence exclusive : installation définitive des patients en fonction de la voie d’abord, pose de drains sus-aponévrotique, sutures sous-cutanées et cutanées, aide à l’hémostase…

Relations professionnelles les plus fréquentes :

  • Chirurgiens, médecin anesthésiste, IADE, personnels des services d’hospitalisation et de consultation pour la continuité des soins.
  • Pharmaciens et personnel de stérilisation pour le traitement et la gestion des dispositifs médicaux stériles.
  • Manipulateurs en électroradiologie pour les radiologies per interventionnelles
  • Ingénieurs et techniciens biomédicaux pour la maintenance préventive et curative des appareils médicaux.
  • Techniciens de laboratoires pour les différents prélèvements.
  • Cadres formateurs pour l’encadrement des étudiants

Nature et niveau de formation pour exercer le métier :

Diplôme d’état d’infimier(ère) de bloc opératoire.
Avant le 31 décembre 2020, les professionnels IBO titulaires du DE en exercice à la date du 27 janvier 2015 ou les IDE en cours de formation préparant au DE d’IBO à cette même date, doivent suivre une formation complémentaire pour accomplir les actes et activités d’aide-opératoire, définis à l’article R.4311-11-1 du Code de la santé publique (décret n°2015-74 du 27 janvier 2015 et arrêté du 27 janvier 2015).

 (Sources : Fiche métier – Répertoire des métiers – Ministère de la santé)