Parti d’un travail de recherche du laboratoire MediCIS, équipe scientifique du laboratoire LTSI affilié à l’Inserm et à l’Université de Rennes 1, avec l’équipe de neuroscience du CHU de Rennes et le laboratoire LP3C Université Rennes 2, le bloc opératoire virtuel s’oriente vers le projet de formation des IBODE par la simulation en réalité virtuelle.

Expérience du bloc opératoire virtuel à l’école des infirmières de bloc opératoire.

Contactée, dans un premier temps, par Pierre Jannin responsable de MediCIS, l’équipe pédagogique de l’école IBODE de Rennes travaille depuis fin 2017 avec Marie-Stéphanie Bracq, doctorante (chez LP3C Université Rennes 2 & MediCIS UMR 1099 INSERM LTSI Université Rennes 1) préparant sa thèse sur l’évaluation des compétences non-techniques des infirmières de bloc opératoire dans un environnement d’apprentissage virtuel et collaboratif. L’objectif de cette thèse est d’étudier l’apprentissage des compétences non-techniques (habiletés dans les domaines cognitifs et interpersonnels) des IBODE et d’évaluer la qualité de leur apprentissage dans des environnements virtuels. En effet, ces compétences sont considérées comme des éléments essentiels à une prise en charge sécuritaire des patients, et sont susceptibles d’expliquer certains dysfonctionnements ou erreurs de prise de décisions dans les équipes médicales.

Les échanges et réunions de travail avec Pierre Jannin, Marie-Stéphanie Bracq et Estelle Michinov (Rennes 2) permettent de tester en août 2018 l’outil avec trois élèves IBODE de fin de cursus de la promotion 2017-2018, et en novembre 2018 avec l’ensemble des élèves IBODE de début de cursus de la promotion 2018-2020.

L’approche des bonnes pratiques, recommandations et règlementations au bloc opératoire sont injectées dans ce premier scénario, consistant en un repérage d’erreurs dans un bloc opératoire virtuel.
Il vise à développer la conscience de la situation (capacité de recueillir de l’information, de reconnaître et de comprendre l’information ainsi que d’anticiper son état futur) dans un environnement de Réalité Virtuelle.
Après avoir lu une version papier du dossier patient, les participants sont plongés dans le bloc opératoire virtuel au sein duquel ils peuvent se déplacer librement parmi 5 emplacements différents. Le scénario comprend 19 erreurs, réparties en cinq catégories. Les participants disposent de 14 minutes pour vérifier que les normes de qualité, les règles de sécurité et d’hygiène sont respectées et signaler toute erreur qu’ils pourraient constater.

Le 13 mai 2019, le bloc opératoire virtuel prend place à l’école des infirmiers de bloc opératoire pour 18 mois, permettant d’alimenter l’échantillonnage de recherche.

En parallèle, un comité de pilotage est créé dont l’objectif de recherche est d’analyser l’outil et d’en projeter la pertinence pédagogique dans la formation initiale et la formation continue.

L’équipe pédagogique de l’école IBODE